Je vous parle aujourd’hui d’un site d’optique en ligne que j’ai découvert récemment et qui devrait sans doute vous intéresser : Designer Seven !

Je ne vous apprends rien, il est très important de porter des lunettes de soleil (quand je parle de lunettes de soleil, je parle de VRAIES lunettes de soleil d’opticien, pas de ces choses qu’on peut trouver chez H&M (par exemple) et qui vous filent une cataracte au bout de 3 jours ;)). Néanmoins, hors de question pour moi de laisser la moitié d’un loyer pour acheter une bonne paire !

Designer Seven est un site français qui propose dans toute l’Europe un large choix de lunettes de vue et de soleil (plus de 1500 modèles et une cinquantaine de marques) et à petits prix (de 20% à 70% inférieurs aux opticiens traditionnels). Tout est évidemment neuf et absolument authentique, ça va de soi.

On y trouve environ 60 marques (Marc Jacobs, D&G, Armani, R.Cavalli, Gucci, Ray Ban…) et plus de 5000 paires solaires et vue à prix très bas ! – See more at: http://www.beautylicieuse.com/2013/07/alerte-tres-bon-plan-vos-lunettes-de.html#sthash.4mIro5ZT.dpuf
On y trouve environ 60 marques (Marc Jacobs, D&G, Armani, R.Cavalli, Gucci, Ray Ban…) et plus de 5000 paires solaires et vue à prix très bas ! – See more at: http://www.beautylicieuse.com/2013/07/alerte-tres-bon-plan-vos-lunettes-de.html#sthash.4mIro5ZT.dpuf

On y trouve environ 60 marques (Marc Jacobs, D&G, Armani, R.Cavalli, Gucci, Ray Ban…) et plus de 5000 paires solaires et vue à prix très bas ! – See more at: http://www.beautylicieuse.com/2013/07/alerte-tres-bon-plan-vos-lunettes-de.html#sthash.4mIro5ZT.dpuf

On y trouve environ 60 marques (Marc Jacobs, D&G, Armani, R.Cavalli, Gucci, Ray Ban…) et plus de 5000 paires solaires et vue à prix très bas ! – See more at: http://www.beautylicieuse.com/2013/07/alerte-tres-bon-plan-vos-lunettes-de.html#sthash.4mIro5ZT.dpuf

En tant que maman, j’ai évidemment jeté un coup d’œil aux paires pour enfants et les prix sont vraiment très avantageux ! C’est important pour un enfant d’avoir les yeux protégés du soleil mais je peux comprendre la réticence de certains parents à débourser parfois une quarantaine d’euros pour des lunettes que l’enfant ne portera que quelques mois… or là, 9€ au lieu de 35€ (pour les moins chères), c’est quand même un super bon plan !

47477

 

En somme, il y en a pour toutes les bourses et pour tous les goûts ! Le site dispose également de plusieurs pages informatives très utiles, comme « les lunettes pour travailler devant un ordinateur » ou « comment se maquiller quand on porte des lunettes ».

Certains chercheront la petite bête en disant qu’on ne peut pas essayer sa paire ; en ce qui me concerne ça ne me pose aucun problème vu qu’il y a toutes les mesures disponibles pour chaque paire), et si par malheur vous ne seriez pas satisfaite, vous disposez de 15 jours pour un échange ou un remboursement.

Sans titre

Bref, Designer Seven est LE plan qu’il vous faut si vous désirez une bonne paire de lunettes sans vous ruiner !

En ce qui me concerne, j’ai succombé aux indémodables Wayfarer, que j’ai reçu en 48h :

IMG_1157 IMG_1162 IMG_1228

Très complet, très bien emballé, je suis ravie ! Maintenant, il ne me manque que le soleil pour pouvoir les porter ;)

 J’adore les livres de Nicholas Sparks (c’est cliché, un peu toujours la même chose, mais mine de rien on continue de tourner les pages) et j’aime aussi beaucoup les adaptations de ses livres au cinéma (The Notebook est un de mes films préférés). Récemment, j’ai lu Un Havre de Paix (d’une traite !) et j’ai vu qu’il était sorti récemment au cinéma. Naturellement, j’ai voulu le regarder et j’ai adoré ! Le casting est parfait ! Le duo Josh Duhamel/Julianne Hough (danseuse dans Dancing with the Stars et meilleure amie de Nina Dobrev pour l’anecdote) fonctionne à merveille. Bref, c’est un film de minettes (ne nous mentons pas) mais qui passe bien ;)

d40c26b93b9d4bdea4c7664c00ca2cc8

Pour ceux qui ne seraient pas à l’aise avec l’anglais, la bande-annonce en français est ici !

.

 Cette vidéo d’Hélène de Mon Blog de Fille : je ne l’aime pas vraiment en tant que blogueuse mais là pour le coup, je ne peux que dire « amen » à ce qu’elle dit à propos des produits solaires, notamment pour les enfants à partir de 1:43. J’en peux plus de voir tous ces bébés cramer en plein soleil, parfois même sans protection (et parfois même des nourrissons tout droit sortis de la maternité dans leur poussette en plein cagnard dans les brocantes), je me dis qu’il y a du boulot à faire au niveau de l’information aux parents… en me renseignant un peu, j’ai découvert que le bronzage était en fait une réaction de la peau pour se protéger des méfaits du soleil (je ne savais pas et je vois la bronzette différemment du coup…) Plus d’infos ici.

.

 Le téléfilm « The Girl » (avec Sienna Miller), qui raconte le parcours « laborieux » de Tippi Hedren (mère de Melanie Griffith) pendant le tournant des Oiseaux, d’Alfred Hitchcock. Si vous ne connaissez pas l’anecdote, Hitchcock était certes un génie, mais aussi un gros psychopathe avec les femmes. Il était obsédé par l’actrice et lui a fait la misère dès le jour où elle a refusé ses avances. On y voit les mesquineries du réalisateur comme par exemple, le remplacement des oiseaux mécaniques par de vrais oiseaux, qui, pendant des jours, la boufferont littéralement (elle a failli en perdre un œil). Seul bémol pour moi : Melanie Griffith a reçu de la part d’Hitchcock pour son 5ème anniversaire un petit cercueil en bois avec une poupée dedans qui représentait sa mère telle qu’elle était dans Les Oiseaux. C’est une scène que j’aurais adoré voir filmée mais qui n’y figure malheureusement pas… Je l’ai quand même beaucoup aimé malgré le fait que je n’ai pas réussi à le trouver en VOST ;) La bande-annonce ici.

fMOilAnnex - Hedren, Tippi (Birds, The)_02

.

 Petit tour à Hema la semaine dernière d’où je ne suis pas repartie les mains vides ! Hema n’est pas un magasin qui me plaît forcément dans son ensemble, mais je craque facilement pour leur jolie papeterie (je n’y vais que pour ça à vrai dire)… Je suis toujours à court de cahiers et carnets donc me voilà ravie :

 IMG_0400IMG_0399IMG_0393IMG_0390

.

 La chanson Hear Me Out d’Irma et son clip juste sublime (je vous recommande vivement son album qui est génial du début à la fin). Il me tarde de la voir en concert ! :

Live dingo en option ;) :

.

 La série Orange is the New Black ! Je n’étais pas trop convaincue avant de regarder, ça me paraissait assez cheap. Mais dès le premier épisode, j’ai a-do-ré ! On s’attache beaucoup aux personnages, on découvre par des flash-backs un peu de leur histoire à chacune (ou presque) et ce qui les a conduit en prison (un peu comme dans Prison Break). Bon, je ne suis pas sûre que ce soit aussi édulcoré dans les vraies prisons hein (limite ça donne envie d’aller en taule pour se faire des amies) mais on oublie vite que c’est pas franchement criant de vérité (c’est pas ce qui importe dans le fond) et on savoure ! Ça me donne même envie de lire le livre (dispo qu’en anglais) de Piper Kerman, qui a inspiré la série. Côté personnages, j’adore Daya et Lorna (l’histoire de Lorna surtout m’a fascinée). Par contre, ne soyez pas pressés, la saison 3 arrive en juin 2015…

the_31_most_memorable_moments_from_x22orange_is_the_new_blackx22_season_2_m6 14 Lorna_cast

.

 J’ai récemment fait un swap avec ma copine Dorie et je suis dingue de ces trois petites choses (bon je suis dingue du colis entier mais je parle de ces trois en particulier car ce sont les seuls que j’ai testés pour le moment ;)). Je connaissais déjà les beurres corporels de la marque The Body Shop mais je n’avais jamais testé la pêche ; j’avais peur que l’odeur soit trop forte, mais pas du tout ! L’eau de toilette à la mangue sent aussi super bon et tient plutôt pas mal pour une eau de toilette (ça m’arrange car je n’aime et ne porte pas de « vrais » parfums). Quant au baume-soin à la noix de coco Logona, ce truc relève de la sorcellerie ! Mes pointes étaient complètement foutues (je devais aller chez le coiffeur pour remédier au désastre), j’ai laissé posé une nuit sur mes longueurs (comme recommandé) et le lendemain, je retrouvais des cheveux de bébé ! Hallucinant d’efficacité… et l’odeur est une tuerie, évidemment ;)

IMG_0406

Voilà pour aujourd’hui ! Je vous embrasse

IMG_0337

Pour mon anniversaire, mon chéri m’a achetée une Kobo Aura. Il voyait mon intérêt pour sa liseuse grandir au fil du temps (et surtout, il en avait marre que je lui pique la sienne ;)). Je constate que tous ceux dans mon entourage (même les plus réfractaires) qui ont touché une liseuse ne peuvent plus s’en passer aujourd’hui. Ça a commencé avec ma tante : quand mon oncle lui a offert une Kobo Glo (le modèle en dessous de la Aura), elle m’a dit : « non mais tu te rends compte du cadeau ! Moi qui adore les livres, il m’a achetée une liseuse ! », un peu en mode : « je demande le divorce ou quoi ? ». Quelques jours plus tard, elle ne pouvait plus s’en passer !

J’étais moi-même encore plus catégorique au début, ayant un chéri qui bosse dans l’informatique, on a déjà 3 ordinateurs à la maison, une tablette pour ses BD/comics, je ne voulais pas d’une énième « tablette », d’un nouvel ovni technologique (ces petites bêtes ça me pollue visuellement, en plus de polluer l’environnement). Je considère une liseuse comme un simple gadget pas du tout indispensable, donc c’était même pas la peine d’en discuter. Je pars du principe qu’un livre doit pouvoir se toucher, il y a du papier, on tourne des pages (qui sentent bon), bref je suis une amoureuse du livre en tant qu’objet avant d’être une amoureuse de la lecture (quand le chéri m’a montrée fièrement sa Kobo Glo, je l’ai GRASSEMENT enguirlandé à coup de « merci de tuer l’industrie du livre, assassin ! »). C’est dire à quel point j’étais dépitée par la chose et réfractaire à l’idée.

141444

Alors, qu’est-ce qui m’a fait changer d’avis ?

« L’élément déclencheur » a été que je voulais lire Demain de Guillaume Musso mais que je ne voulais pas l’acheter (persuadée de ne pas aimer cet auteur… – oui, les préjugés ont la vie dure, et donc de me retrouver avec un énième bouquin sur les bras, qu’en plus je n’étais pas sûre d’aimer). Et en fin de compte, j’ai beaucoup apprécié cette lecture et j’ai continué dans ma lancée !

17417474

Objectivement :

1) La liseuse me permet de lire partout. Je suis une grosse parano des bouquins abîmés, je fais très attention et suis très soigneuse avec mes livres, la moindre petite corne me rend dingue. Hors de question de mettre un livre dans mon sac pour aller patienter dans une salle d’attente ! J’ai remarqué aussi qu’avec une liseuse je pouvais lire plus longtemps dans une voiture/un bus ! Je suis malade en voiture et j’ai constaté que je pouvais lire 20-30 pages sur liseuse, là où j’ai envie de vomir de lire au bout de deux sur un livre papier… pourquoi cette différence ? Mystère ! Mais ce changement me va ;)

IMG_0333 IMG_0334

2) La liseuse me permet d’avoir beaucoup plus de choix et de lire des livres que je n’aurais jamais pensé lire auparavant ! Pour revenir à Musso, je me suis mise par curiosité à ses bouquins ; j’étais curieuse mais franchement pas assez pour dépenser un centime pour ça. Au final, j’ai enchaîné sa bibliographie, j’en lisais un tous les 2-3 jours ! Jamais je n’aurais découvert cet auteur sans ma liseuse. Je prends l’exemple de Musso mais ça vaut aussi pour d’autres auteurs comme Flaubert, Françoise Sagan, Sylvie Testud ou même des biographies sur des personnages historiques (comme la bio de Louis XIV, de Max Gallo). Bref, des livres que je n’aurais jamais acheté sur papier pour des raisons X ou Y.

3) Autre argument qui découle un peu du précédent, c’est que du coup (le fait de pouvoir lire tout ce qu’on veut), c’est un motivateur de lecture indéniable (en tout cas pour moi). Les années où je lisais des livres papier n’ont plus rien à voir avec aujourd’hui. Il y a 3 ans, je lisais peut-être une dizaine de livres par an. Un livre ça a un prix (assez élevé parfois) et comme je ne pouvais pas les emmener partout, je mettais souvent 3 plombes pour acheter un livre et 2 fois plus de temps pour le lire. En 2014 (du moins pour ces 7 premiers mois), j’ai déjà lu 39 livres (c’est exactement ce que j’ai lu pendant l’année 2013)… on voit une large différence. En parlant du prix élevé de certains livres, je tiens à préciser aussi que je télécharge ces livres sans aucun scrupule *gnarkgnark* ! Payer un livre papier 10-20€, soit. Payer le MÊME prix pour un truc qui n’a ni couverture, ni page, ni odeur, que personne n’a « fabriqué » et que je ne peux pas tenir « physiquement » dans mes mains, faut pas déconner ! Quand les ebooks auront des prix décents à la hauteur de leur support, je les achèterais volontiers, mais là faut pas me prendre pour un jambon.

4) Autre point qui a été un élément déclencheur pour le chéri, puis pour moi (je me suis rendue à l’évidence) : les économies d’argent mais aussi de place ! Les livres papier c’est bien, mais quand on en a une centaine, ça devient problématique ! Je vis dans un F3 de 56m² et je n’ai pas de pièce spéciale ou même la place tout court pour mettre une bibliothèque… mes livres moisissaient donc dans des cartons après leur lecture (4 cartons au total) au fond de mon placard. Pas de « joie » de faire une collection, tout finit aux Restos du Cœur tellement j’en ai marre de voir ces cartons s’entasser… (un mal pour un bien, remarquez).

IMG_0338 IMG_0349 IMG_0350

5) Certains « outils », certaines caractéristiques sont assez intéressants : on a le nombre de pages qui est inscrit en bas (« 100 pages sur 215 » par exemple), ce qui permet de nous situer au niveau de la lecture. Pas besoin de marque-page non plus, la liseuse vous remet là où vous vous étiez arrêté (pratique quand on a un mouflet qui vous retire systématiquement le marque page de vos bouquins ;)). Autre bon point : le rétroéclairage ! Lire dans le noir c’est quand même bien pratique (un peu plus de chances de piquer du nez sur le bouquin, certes), mais pas besoin de se relever pour éteindre la lumière ;) D’autres possibilités aussi (un peu gadgets, dont je ne me sers pas, personnellement) comme entre autres, partager ses lectures sur Facebook via votre liseuse ou créer des « étagères » par genre ou auteur. J’ai personnellement créé des étagères pour regrouper certains auteurs pour lesquels j’ai pas mal de livres, mais comme je supprime mes ebooks une fois lus, ce n’est pas d’un intérêt complètement dingue dans mon cas.

IMG_0339

Je tiens à dire que je reste foncièrement attachée aux livres. Avoir une liseuse ne m’empêche pas d’acheter des livres papier car il y en a certains que je veux absolument avoir « physiquement » que ce soit pour ma « bibliothèque personnelle » ou pour « récompenser l’auteur » – le dernier en date : No Steak, d’Aymeric Caron !). Ça ne m’empêche pas non plus d’aller fouiner dans les librairies, les bouquinistes ou d’en acheter dans les vide-greniers ! Si je devais faire un choix, je renoncerais sans problème à ma liseuse malgré les avantages qu’elle m’apporte. J’ai appris à lire sur des vrais livres et mon amour de la lecture ne date pas d’hier. Ma mère me racontait que de 5 à 10 ans, quand on allait au supermarché (là où tous les gamins se ruaient dans le rayon jouets), j’allais directement m’assoir dans le rayon des livres pour en feuilleter quelques-uns. Elle venait me récupérer à la fin des courses et je me souviens encore, 20 ans après, de la joie que je ressentais quand elle acceptait de m’en acheter un. Je me mettais à le lire à voix haute dans la voiture sur le chemin du retour, sous les compliments de mon arrière grand-mère : « mais qu’est-ce qu’elle lit bien pour son âge ! », qui m’emplissaient de fierté. Bref, c’était mon époque. L’époque où on achetait un livre à 10 francs à un enfant et qu’il en était fou de joie, là où aujourd’hui il faut le dernier Iphone au mioche qui vient faire la gueule parce que c’est pas le dernier sorti (j’exagère à peine). Ses souvenirs, pour moi, primeront toujours sur des outils technologiques, en bref.

Mon fils de 17 mois vit depuis sa naissance au milieu des livres de toutes sortes et quand je vois qu’il adore feuilleter tout et n’importe quoi (jusqu’à mes anciens agendas, programmes TV, catalogues de La Redoute…), ça me fait dire qu’il faut continuer sur cette lancée. Ma liseuse n’a en rien modifié ce que je pense et ce que je veux pour mon fils : lui offrir des livres, lui lire des histoires, discuter ensemble de nos lectures et je ne compte pas lui mettre ma liseuse dans les mains un jour ! En somme, j’ai un avis différent sur les liseuses, mais mon avis et ma passion pour les livres n’a pas bougé d’un poil !

5441752147 IMG_0026 IMG_0374 IMG_6547

Et vous, vous avez une liseuse ? Laquelle ? Qu’en pensez-vous ?

Les liens de : ma liseusema housse